Plus de bébés se font couper la langue pour favoriser leur développement

BOSTONnull

null

null

null

null

null

La procédure n’était pas nécessaire pour 63% des bébés, selon leurs conclusions publiées jeudi dans la revue JAMA Otolaryngology – Head & amp;

null