Début de la vaccination antirougeoleuse au Congo, frappé par le virus Ebola, alors que des «pertes en vies humaines massives» étaient à craindre

Le développement mondial est soutenu par

En République démocratique du Congo, des agents de santé ont lancé une campagne de vaccination urgente contre la rougeole dans les régions touchées par le virus Ebola, après près de 2 000 décès dus à la maladie évitable, dont les deux tiers chez les enfants de moins de cinq ans.

Au moins 1 981 personnes sont mortes de rougeole en RDC cette année, dépassant les 1 641 décès dus à Ebola, selon l’Unicef, une agence des Nations Unies pour les enfants.

null

null

«Les cas de rougeole se sont accélérés en Ituri au cours de l’année dernière, principalement à cause des combats et des déplacements massifs», a déclaré Jerome Pfaffman, spécialiste de la santé de l’Unicef ​​basé à Bunia, une ville de la province du Nord-Est.

null

null

Pfaffman a déclaré que 250 membres du personnel spécialement formés avaient été mobilisés pour faire face à l’épidémie à Bunia.

«Il faut que les travailleurs de première ligne bénéficient d’une protection supplémentaire contre l’infection et d’un triage minutieux», a déclaré Pfaffman.

null

Les premiers sites ciblés par le programme sont quatre camps de déplacés à Bunia.

null