Lettre: Description insultante de la nouvelle loi sur l’avortement

Pour l’éditeur:

Je vous écris en réponse aux lettres du 9 février de M. Paulmann et de M. Dartford, respectivement, concernant l’adoption récente de la loi sur la santé de la reproduction par l’Assemblée de l’État de New York.

Selon l’Institut Guttmacher, les avortements du troisième trimestre représentent un peu plus de 1% des avortements pratiqués.

En tant que mère, ancienne sage-femme et femme qui a pris la décision douloureuse de se faire avorter, je sais très bien en quoi consiste une décision aussi terrifiante, déchirante et complexe.

Pamela Matson,

Pittsfield