Une entreprise japonaise offre aux travailleurs non-fumeurs 6 jours de congé supplémentaires

TOKYO (KTVU)– Une entreprise japonaise offre à ses employés non-fumeurs six jours de congé supplémentaires par an.

L’idée sous-jacente à l’avantage des vacances est de rémunérer les employés non-fumeurs pour le temps supplémentaire passé par leurs collègues fumeurs à l’extérieur avec les multiples pauses cigarette qu’ils prennent au cours de la journée.

La société japonaise de marketing Piala a décidé de mettre en œuvre sa nouvelle politique en matière de temps supplémentaire après qu’un employé ait envoyé un message dans la boîte à suggestions de l’entreprise se plaignant des pauses fréquentes que prenaient les fumeurs.

Piala a estimé que, chaque jour, les travailleurs fumeurs prenaient plus de 15 minutes de leur bureau pour s’allumer pendant le chronométrage.

La société a déclaré que la nouvelle politique ne visait pas à pénaliser les employés qui fument mais plutôt à inciter les incendiaires à cesser de fumer.

Le plan de congés supplémentaires, annoncé en septembre, semble avoir déjà fait ses preuves comme incitatif.

Quatre employés auraient depuis arrêté de fumer.

L’idée retient beaucoup l’attention au Japon, où plus de 18% des adultes fument, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Bien que ce chiffre ait fortement diminué par rapport aux dernières décennies, le Japon a toujours l’un des taux de tabagisme les plus élevés au monde.

Aux États-Unis, environ 15% des adultes américains fument, selon l’OMS.

Cette histoire a été rapportée à Oakland, en Californie.