Les résidents s’inquiètent du nouvel hôpital IU qui pourrait avoir un impact sur la course à pied

Photo: James Vavrek

Le nouvel hôpital et les rénovations au terrain de golf IU affecteraient plusieurs domaines du cours.

Le nouveau centre de santé universitaire régional de l’Indiana University Health devrait ouvrir ses portes en 2020, mais certains résidents s’inquiètent du fait que la nouvelle installation pourrait remplacer un cours de course utilisé par les étudiants et la communauté de Bloomington.

Kate Rosenbarger suit le cours de cross-country de l’Université d’Indiana depuis qu’elle est au lycée.

«C’est une drôle de chose de dire que ça a changé ma vie, mais je suis venue à IU, et j’aime ça depuis plus de 20 ans», dit-elle.

Elle craint que le nouvel hôpital d’IU Health ne nuise à elle et à la capacité des autres coureurs d’utiliser le cours.

IU Health a commencé à travailler sur l’hôpital le mois dernier. Il se trouve le long de State Road 45/46 sur le site de l’ancien practice de l’UI. L’installation de 700 pieds carrés a été annoncée pour la première fois en 2015.

Photo: Matt Flaherty

Cette image, créée par les membres de la page Facebook «Friends of the IU Cross Country Course», montre l’impact potentiel de l’hôpital sur la route du cours.

Rosenbarger dit qu’elle et d’autres coureurs ont tendu la main aux représentants d’IU Health plusieurs fois depuis 2016, mais elle dit qu’ils ont reçu peu ou pas d’information sur l’avenir du cours.

«Cela fait plus d’un an que nous sommes dans la course, et si nous avions été intégrés à ce processus de planification plus tôt, peut-être que quelque chose de différent aurait pu se produire», dit-elle.

Certains coureurs locaux ont créé une page Facebook «Friends of the IU Cross Country Course» qui compte actuellement plus de 1 000 membres.

Dans un communiqué, Jeremy Grey, directeur adjoint des sports, a déclaré que IU Athletics travaillait encore sur les détails, mais l’université prévoit de conserver certaines parties de l’ancien parcours de cross-country et d’incorporer les terrains déjà possédés par l’université.