Les hôpitaux de Lowcountry limitent les visites en raison du risque de grippe

Dans cette image du 10 janvier 2017, Donnie Cardenas se rétablit de la grippe au Centre médical Palomar à Escondido, en Californie, le mercredi 10 janvier 2018. Le résident du comté de San Diego a dit qu’il luttait contre une forte toux pendant des jours avant un pic sa température l’a envoyé dans la salle d’urgence. (AP Photo / Gregory Bull)

CHARLESTON, BERKELEY, COMTÉS DE DORCHESTER, SC (WCBD) – Plusieurs hôpitaux de la région des trois comtés restreignent les visites et demandent la prudence quand il s’agit de visites à l’hôpital.

Vendredi soir, Trident Medical Center a publié cette déclaration:

“En raison de l’augmentation et de la gravité des maladies liées à la grippe dans les centres médicaux Trident Lowcountry et Summerville, on demande au public d’envisager la sécurité de leurs patients lorsqu’ils se rendent dans les hôpitaux.

Les médecins demandent que les invités présentant des symptômes pseudo-grippaux ne visitent pas l’hôpital pendant la saison de la grippe. Il s’agit d’une des mesures prises pour empêcher les personnes déjà malades de rendre visite aux patients à l’hôpital.

«Les restrictions que nous avons mises en place sont des mesures nécessaires pour créer un environnement qui donne à nos patients les meilleures opportunités pour s’améliorer», explique Eric Wright, MD, médecin urgentiste chez Trident.

De plus, les enfants de moins de 12 ans ne seront pas admis dans les chambres des patients. Ils peuvent attendre avec la surveillance d’un adulte dans les espaces publics et les salles d’attente. Et, seulement deux visiteurs par patient seront autorisés dans les chambres des patients. “

En outre, l’Université médicale de Caroline du Sud a publié cette déclaration:

«En raison de l’augmentation récente et rapide des cas de grippe locale, MUSC Health limite les visiteurs de ses hôpitaux (hôpital universitaire, hôpital pour enfants, Ashley River Tower et l’Institut de psychiatrie) aux seuls membres de la famille des patients, y compris les conjoints et les enfants et les soignants directs, en vigueur immédiatement. Les enfants de moins de 12 ans sont fortement découragés de visiter les hôpitaux en ce moment. Les patients dont les rendez-vous ou les procédures sont prévus à la tour Rutledge pourront accéder à cette installation au cours de la fin de semaine, au besoin.

Les points d’accès aux installations hospitalières seront également limités aux entrées principales de l’hôpital universitaire, de l’Institut de psychiatrie et de la tour Ashley River. L’hôpital pour enfants peut être consulté par l’entrée de l’hôpital universitaire. Comme toujours, tous les visiteurs doivent présenter une pièce d’identité avec photo à leur arrivée aux bureaux d’information et de sécurité de ces endroits. Chaque visiteur devra répondre à quelques questions afin de déterminer s’il a été exposé au virus de la grippe et s’il est exposé, il devra porter un masque lors de sa visite. Si un visiteur a été exposé mais refuse de porter un masque, il ne sera pas autorisé à entrer dans l’établissement.

Nous demandons à tous les visiteurs de nos installations d’apporter un soin particulier à la pratique de bonnes techniques d’hygiène pendant leur séjour à l’hôpital, notamment en se lavant les mains ou en les désinfectant fréquemment.

Ces restrictions entrent en vigueur immédiatement jusqu’au mardi 16 janvier et seront réévaluées à ce moment-là pour déterminer si elles doivent rester en place. “